«Tommy tempête» d’Audrey Long :

Comprendre pour mieux inclure

7 octobre 2021
Actualité
Partagez

Chaque semaine, le Regroupement vous présente
une nouveauté franco-canadienne

Tommy tempête
d’Audrey Long :
Comprendre pour mieux inclure

 

Dans sa classe de maternelle, Aurélie ne comprend pas Tommy, ce camarade qui lui fait un peu peur. Il saute partout et refuse de suivre les consignes, mais se calme dès qu’il fait « danser ses mains » en compagnie d’un adulte. Avec l’aide de leur enseignante, madame Kathy, Aurélie apprendra à comprendre Tommy, à communiquer et à jouer avec lui. Tommy tempête, album jeunesse écrit par Audrey Long et illustré par Jean-Luc Trudel, vous fera découvrir le jeune Tommy, ce garçon atteint d’un trouble du spectre de l’autisme, à travers les yeux d’Aurélie.

En cette rentrée littéraire automnale, les Éditions Bouton d’or Acadie ont décidé de frapper un grand coup avec cette œuvre éducative qui pose un regard neuf à la fois sur les troubles du spectre de l’autisme (TSA) et sur le langage des signes. L’autrice, qui travaille également en milieu scolaire, a écrit le livre à l’occasion de l’entrée à l’école de son fils qui est autiste non verbal. C’est, à 100 %, une mini-autobiographie de la rentrée à la maternelle de Tommy, avoue-t-elle. Tous les noms qui se trouvent dans l’histoire, ce sont tous des noms de mes élèves. Les noms des adultes sont également ceux de personnes qui ont travaillé avec Tommy.

Pallier un manque

Mis à part la nature très personnelle de cet album, Audrey Long voulait répondre à un besoin criant de ressources nécessaires pour ouvrir la discussion, avec les élèves de maternelle et de première année, autour des différences et de l’inclusion. Un manque qu’elle a pu observer depuis quelques années dans le cadre de son travail en adaptation scolaire dans une école du Nouveau-Brunswick. Malheureusement, je trouve qu’il manque de livres adéquats […]. Tommy tempête met la table pour qu’on puisse parler de ces choses-là en classe.

Parler des différences

Le but du livre était donc d’entamer une discussion sur l’autisme et la différence, spécifiquement avec des élèves de la maternelle et de la première année, puisqu’il s’avère plus facile d’en parler à cet âge-là qu’à un âge plus avancé. Je voulais amorcer la discussion avec les enfants, explique Long, parce qu’ils sont toujours ouverts et prêts à apprendre de nouvelles choses. La différence ne les dérange pas. Je veux montrer aux enfants que ce n’est pas parce que quelqu’un est différent qu’il faut en avoir peur. Au contraire, cette personne peut apporter beaucoup.

L’album illustre d’ailleurs très bien cet aspect : au tout début, la narratrice, Aurélie, craint un peu le personnage de Tommy parce qu’il fait beaucoup de bruit et ne parle pas. Elle deviendra néanmoins son amie après avoir appris à le connaître. Elle lui donnera du courage et lui, en échange, lui apprendra de nouvelles choses. Le message que j’ai voulu faire passer, c’est que les enfants doivent être prêts à accepter la différence et à s’en inspirer.

Inclure la différence pour mieux la comprendre

Même si nous n’en sommes qu’à deux semaines depuis la parution du livre, l’autrice a déjà reçu de nombreux messages très positifs de son lectorat, tant au Québec qu’au Nouveau-Brunswick. Je pense que les messages d’appui vont s’intensifier avec le lancement officiel et au fur et à mesure que les gens vont en parler. Tommy, le fils d’Audrey Long, a lui aussi bien accueilli le livre. Mon fils était vraiment content et tout excité d’apprendre qu’il était dans un livre, souligne-t-elle. Est-ce que ça va le déranger plus tard? Peut-être, mais on avisera rendu là. Tommy, c’est vraiment un petit garçon qui a un grand cœur, donc si ça aide les autres autour de lui, il n’a aucun problème avec ça.

Malheureusement, le lancement devra se faire à petite échelle étant donné le moratoire actuel sur les grands événements en présentiel. Le lancement aura lieu à l’école Les Éclaireurs, où je travaille. Les élèves sont en train de me préparer quelque chose pour souligner la sortie du livre. C’était vraiment spécial de voir des enfants de neuf ans venir me dire qu’ils sont fiers de moi!

Long est bien heureuse du résultat et a la ferme intention de renouveler l’expérience de publication, ou du moins d’accomplir d’autres projets littéraires. C’est mon premier livre. J’espère en écrire d’autres, des histoires sur l’autisme et les défis rencontrés en milieu scolaire.

L’album jeunesse Tommy tempête d’Audrey Long est paru aux Éditions Bouton d’or Acadie, aux formats papier et numérique.

Julien Charrette
7 octobre 2021