Pages: 165

ISBN (Papier): 1550140094

Code: GRF65

Traduire: pour une pédagogie de la traduction

Partagez

Claude Tatilon

Acheter ce livre
L'ouvrage propose une réflexion théorique sur l'opération traduisante conçue comme une repensée des messages et comme un acte de communication différé. Il expose une problématique à trois niveaux : celui de l'expérience humaine, celui des systèmes linguistiques et celui du style. Il énonce les principes qui régissent le transfert de l'information à travers deux langues et deux cultures. Il s'achève par une évaluation de l'efficacité des exercices de traduction en didactique des langues. Si Traduire: pour une pédagogie de la traduction s'adresse en priorité à des étudiants, ce qu'il tente de leur apprendre sur l'acte de traduction ne devrait pas être dénué d'intérêt pour des traducteurs professionnels désireux de prendre quelque recul vis-à-vis de leur pratique quotidienne : ils devraient y trouver certaines remarques, certaines références susceptibles de satisfaire leur légitime curiosité.
Acheter ce livre

Claude Tatilon

Claude Tatilon est né à Marseille. Il vit à Toronto depuis une trentaine d’années et a pris la citoyenneté canadienne en 1983. Il a enseigné la linguistique et la traduction à l’Université de Western Ontario et a été professeur invité à l’École de traducteurs et d’interprètes de l’Université d’Ottawa. Il est professeur titulaire de linguistique et de traduction au Collège universitaire Glendon, la faculté bilingue de l’Université York. Il y a fondé, en 1979, le Programme de baccalauréat en traduction et a été successivement directeur du Programme de maîtrise en traduction et du Département d’études françaises. Il a publié de nombreuses traductions dans des domaines divers (beaux-arts, littérature, publicité, pédagogie, jeux de société…), dont, avec son collègue Alain Baudot, Jungle canadienne : la période méconnue d’Arthur Lismer (Musée des beaux-arts de l’Ontario, 1991). Il est aussi l’auteur d’une centaine d’articles sur le langage ainsi que de plusieurs ouvrages spécialisés, notamment Sonorités et Texte poétique (Montréal/Paris, Didier, 1976), Traduire : pour une pédagogie de la traduction (Toronto, Gref, 1987) et Écrire le paragraphe (Toronto, Gref, 1997). Il a édité avec son collègue Alain Baudot le dernier ouvrage de Georges Mounin, Travaux pratiques de sémiologie générale (Toronto, Gref, 1994) et La Linguistique fonctionnelle au tournant du siècle (Toronto, Gref, 2002). Après Helena (Paris, Arcantère,1991), il est revenu au roman avec Les Portugaises ensablées (Toronto, Gref, 2001 ; finaliste du Prix des lecteurs de Radio-Canada). Il travaille actuellement sur les problèmes de la rédaction non sexiste.