Pages: 160

Date de parution: 9 novembre 2010

ISBN (Papier): 9782923274751

ISBN (ePub): 9782896990399

ISBN (PDF): 9782896990382

Code: INT182

Requiem pour un trompettiste

Partagez

Auteur.trice: Claude Guilmain

Acheter ce livre

Dans la pièce de Claude Guilmain publiée par les Éditions L’Interligne, nous sommes à l’été de 1958, dans une petite ville canadienne sans nom, la canicule bat son plein de mercure, le scandale sera bientôt à la une de tous les journaux, le temps presse le pas, il faut trouver un faux coupable, un bouc émissaire… Ça ne vous rappelle rien ces administrations municipales qui essaient de camoufler leurs négligences qui font des vagues, qui font des morts ? Réfléchissez-y bien. Inspiré du scandale de l’eau contaminée de Walkerton, Requiem pour un trompettiste joue la carte du polar, ambiance glauque, langage cru, la sueur colle le mensonge sur la peau des gens les plus honnêtes ; pour s’en sortir vivant on est prêt à toutes les bassesses, à tous les compromis.

C’est le propre des grandes œuvres artistiques de mettre en scène les travers et les quiproquos de notre époque, de susciter la réflexion sur la complexité et les ramifications du mal qui s’insinue partout où l’homme recherche le pouvoir… qu’il soit économique ou politique. Ce texte théâtral est à la hauteur du haut-le-cœur de la population qui n’est plus indifférente et revendique la vérité (même si souvent elle ne sait qu’en faire) de ses dirigeants. L’heure est au déclin de l’empire canadien, actuellement plusieurs des instances municipales au Québec et ailleurs sont aux prises avec des flagrants délits de corruption, le scandale rôde comme un bon auteur qui, comme Guilmain, est précurseur et s’approprie ce propos aussi pertinent que dangereux.

Acheter ce livre

Claude Guilmain

Né à La Prairie, au Québec, Claude Guilmain a étudié le théâtre à l'Université d'Ottawa. Cofondateur de la compagnie torontoise de théâtre Les Klektiks, Guilmain a écrit et signé la mise en scène de L'Égoïste. Cinéaste passionné, il est aussi auteur. D'ailleurs, son dernier roman - Comment on dit ça, «t'es mort», en anglais? - a été nommé finaliste aux Prix littéraires Trillium et Émile-Ollivier 2013.