Pages: 161

Date de parution: 24 avril 2012

ISBN (Papier): 9782894232798

ISBN (ePub): 9782894235713

ISBN (PDF): 9782894234709

Code: pdp533

Pierre, Hélène et Michael suivi de Cap Enragé

Partagez

Herménégilde Chiasson

Acheter ce livre

Ces deux « classiques » du répertoire acadien illustrent avec justesse les rapports des adolescents entre eux et ceux qu’ils entretiennent avec la société. Des thématiques importantes y sont abordées, dont le déracinement, le contact des cultures et le suicide.

Dans Pierre, Hélène et Michael, Hélène est déchirée entre l’amour sûr mais sédentaire que lui offre Pierre et son désir ardent de sortir de son milieu, de mordre dans la vie, maintenant. Elle rencontre Michael, un anglophone de Toronto, qui lui offre une porte de sortie.

Dans Cap Enragé, des circonstances mystérieuses entourent la mort du jeune Martin. S’agit-il d’un meurtre ou d’un suicide ? L’enquête dévoile une histoire pleine de rebondissements.

Acheter ce livre

Herménégilde Chiasson

Herménégilde Chiasson est un créateur multidisciplinaire dont la somme des créations est prodigieuse. Écrivain, il signe des dizaines de livres dans à peu près tous les genres ; notamment, on le reconnaît comme un des fondateurs de la poésie acadienne moderne. Artiste visuel, il a participé à plus d’une centaine d’expositions et ses œuvres font partie de nombreuses collections. Cinéaste, il a réalisé une quinzaine de films. Dramaturge, il signe une vingtaine de pièces dramatiques et comiques.

De surcroit collaborateur et mécène auprès de nombreuses institutions, il joue un rôle de premier plan dans le développement du milieu culturel en Acadie. Il a remporté le prix du Gouverneur général pour la poésie, le prix France-Acadie, le prix Champlain, le titre de Chevalier de l’ordre français des Arts et des Lettres, le Prix de l’Ordre des francophones d’Amérique, le Grand Prix de la francophonie canadienne, le prix Antonine-Maillet–Acadie Vie et d’autres encore.

Pour voir des vidéos de l'auteur, cliquez sur les liens suivants :

« Il faut lire n’importe quoi » Roland Barthes

« Solstices »

Du même auteur