Genre: Biographies Essai

Pages: 416

Date de parution: 31 décembre 2008

ISBN (Papier): 9782921347990

Code: BLE102

Laurent Desjardins, un sportif en politique

Partagez

Auteur.trice: Bernard Bocquel

Acheter ce livre

En 1969, à la veille du centenaire du Manitoba, l’impensable arrive. Le Nouveau Parti Démocratique d’Edward Schreyer est à un siège de former le gouvernement. Il revient à Laurent Desjardins, le député libéral de Saint-Boniface depuis 1959, de permettre l’accession au pouvoir de ces « Socialistes ». En obtenant l’aval de la population, il réussit un coup politique encore à ce jour unique dans l’arène politique canadienne. Mais certains libéraux pactisent avec les conservateurs pour lui enlever son siège. En plus, un groupe de jeunes militants francophones nés après la guerre trouvent l’ancien combattant trop vieux jeu et contestent son investiture comme néo-démocrate. Sans sa popularité personnelle dans Saint-Boniface, acquise en partie par son passé sportif, dont celui de gérant des Canadiens de Saint-Boniface, le club-école du Tricolore, ce directeur du salon mortuaire fondé par son grand-père ne serait jamais devenu l’un des plus importants ministres de quatre gouvernements manitobains.

Un documentaire illustré Dans cette histoire d’un Bonifacien, sportif applaudi et homme politique influent en son temps, Laurent Desjardins confie au documentariste Bernard Bocquel certaines décisions personnelles de son parcours politique qui s’étale sur une trentaine d’années. En replaçant dans leur cadre historique les principaux événements de la vie publique de Laurent Desjardins, l’auteur nous fait découvrir une communauté, une époque et un homme qui appartient à cette minuscule poignée de francophones élus députés au Manitoba à une époque charnière de notre histoire canadienne : les années 1960, 1970 et 1980.

Acheter ce livre

Bernard Bocquel

Né en 1955 (Forêt Noire, Allemagne), journaliste diplômé du Centre universitaire de l'enseignement du journalisme de Strasbourg, Bernard Bocquel vient au Manitoba comme coopérant français en 1977 et il y reste. Rédacteur en chef et directeur du journal La Liberté, puis journaliste pigiste pour la Société Radio-Canada, il a déjà publié aux Éditions du Blé : Les Caricatures de Cayouche (1992), Au pays de CKSB, un grand reportage sur les 50 ans de la radio française au Manitoba (1996, prix Champlain 1997) et CKSB, la radio du Petit-Canada (2006).