Pages: 152

Date de parution: 1 novembre 2008

ISBN (Papier): 9782923274225

Code: INT131

l'éternité derrière

Partagez

Michel Dallaire

Acheter ce livre

Comment écrire à un ami qui nous quitte dans la force de l’âge, un créateur que l’on portera en soi pour toujours, qui avait encore tant de choses à exprimer ? Comment lui parler pour que l’avant et l’après ne fassent qu’un ? Telles sont les questions auxquelles tente de répondre Michel Dallaire dans ce nouveau recueil de poésie, l’éternité derrière. Les poèmes de l’éternité derrière évoquent d’abord les derniers jours de Michel Galipeau, décédé le 13 avril 2006, à l’âge de 53 ans. Puis, Dallaire s’inspire de croquis de l’artiste afin de parler au disparu, de décrire son œuvre, son travail… afin de rendre hommage à ce peintre qui, au dire de plusieurs, n’a pas obtenu la reconnaissance qu’il méritait. Enfin, pour les besoins de cet ouvrage, l’auteur a adapté un texte de Rob O’Flanagan intitulé What’s Never Been Made et présenté lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la chapelle mortuaire Jackson & Barnard, à Sudbury, le 15 avril 2006. Afin de mieux suivre le parcours de Michel Galipeau, l’auteur a choisi de préfacer le recueil de poèmes accompagnés de croquis. Il a également ajouté une chronologie. Loin d’être exhaustive, celle-ci se veut un outil qui donnera l’occasion au lecteur de connaître la vie et l’œuvre de l’artiste. En dépit du propos que d’aucuns qualifieraient d’intimiste, l’ouvrage appartient à un autre registre qui permet de transcender les liens qui existent entre l’auteur et l’artiste — entre deux frères — et de toucher toute personne regrettant la perte d’un/e ami/e.

Acheter ce livre

Michel Dallaire

Michel Dallaire est originaire de Hawkesbury mais il a passé sa jeunesse dans les villes minières du nord ontarien. Installé à Sudbury depuis 1977, il se consacre tantôt au roman, tantôt à la nouvelle et à la poésie, ainsi qu’à la rédaction de paroles de chansons. Michel Dallaire a publié une vingtaine d’ouvrages et a remporté plusieurs prix, dont le Prix littéraire Trillium pour son roman Violoncelle pour lune d'automne.