Pages: 342

Date de parution: 1 January 2007

ISBN (Papier): 9782894231944

ISBN (PDF): 9782894234273

Code: PDP242

Jean Marc Dalpé. Ouvrier d'un dire

Partagez

François Paré
Stéphanie Nutting

Acheter ce livre

« […] l’écriture de Jean Marc Dalpé fracture le silence, répète à qui veut l’entendre, jusqu’à la vocifération, la nécessité absolue de la voix, source de toute affirmation et de toute dignité.»

L’oeuvre riche et consacrée de Jean Marc Dalpé - trois prix du Gouverneur général - passe ici sous la loupe de dix-sept spécialistes, dont Lucie Hotte, François Ouellet, Dominique Lafon et Mariel O’Neill-Karch, et sous le regard de créateurs, dont Robert Dickson (prix du Gouverneur général). Il s’agit du premier examen en profondeur des trente ans d’écriture de Dalpé : son théâtre, sa poésie, ses romans et nouvelles.

Les chercheurs étudient sa langue, «obscure, compacte, fulgurante », et explorent les résonances culturelles et collectives de ce langage «pétri et poli». Ils analysent le sous-texte, le riche non-dit et le tragique qui en émane, « sourd, brutal, invisible comme le vent et qui éparpille les êtres». Ils se penchent sur les rapports de force entre les personnages, le noyau oedipien et la fiction du bâtard. Enfin ils définissent l’ouvrier d’un dire comme acteur social, dont l’influence agit sur les générations de créateurs qui ont suivi.

Acheter ce livre

François Paré

Né à Longueuil, au Québec, François Paré a été longtemps professeur au département d’études françaises de l’Université de Waterloo (Ontario), dont il est aujourd’hui professeur émérite. Chercheur de grand renom, il a consacré les trente dernières années à l’étude des littératures et des cultures minorisées à travers le monde. En 1993, son livre Les littératures de l’exiguïté lui a valu le Prix du Gouverneur Général du Canada. Outre Théories de la fragilité paru en 1994 et le présent ouvrage en 2003, il a aussi fait paraître Le fantasme d’Escanaba (2008) et plusieurs ouvrages en collaboration. Il est membre de la Société Royale du Canada.

Stéphanie Nutting

Stéphanie Nutting est professeure agrégée de littérature québécoise et canadienne-française au département d’études françaises de l’Université de Guelph. Ses recherches portent sur le théâtre contemporain.