«Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France» d’André-Carl Vachon : Des Acadiens en Nouvelle-France

29 juillet 2020

Chaque semaine, le Regroupement vous présente
une nouveauté franco-canadienne
 

« Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France » d’André-Carl Vachon :
Des Acadiens en Nouvelle-France

 

Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France - 1755-1763Vers le milieu du XVIIIe siècle, les Acadiens sont forcés à s’exiler loin de leur terre natale. Certains sont déportés en Nouvelle-Angleterre par les troupes britanniques tandis que d’autres réussissent à se réfugier en Nouvelle-France. À cet effet, les sources traitant de la Bataille des Plaines d’Abraham font état de la présence d’Acadiens dans les rangs de la milice de Québec. Qui sont-ils? Comment ont-ils été accueillis par les habitants de Québec? Et surtout, qui s’est occupé de ces réfugiés? C’est à ces questions qu’André-Carl Vachon a tenté de répondre dans Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France – 1755-1763, son nouvel essai publié aux Éditions La Grande Marée.

Dans cet essai, l’auteur a voulu démêler les chiffres associés à ces réfugiés acadiens. Certains parlent de mille trois cents, mille cinq cents, mille six cents et même jusqu’à deux mille. Alors, j’ai cherché à démêler la question de ces chiffres-là. Il a finalement découvert qu’ils étaient mille neuf cent trente-cinq Acadiens à être venus se réfugier à Québec. Brosser un portrait sommaire n’était pas assez pour André-Carl Vachon : il a choisi de suivre le parcours de chacun de ces individus ayant fui l’Acadie pour rejoindre la Nouvelle-France. J’ai suivi le déplacement de ces mille neuf cent trente-cinq Acadiens venus se réfugier à Québec, famille par famille, personne par personne, m’explique l’auteur passionné d’histoire.

Un travail de moine

Pour trouver tous ces renseignements, André-Carl Vachon a dû fouiller dans de nombreuses archives pour retrouver les registres paroissiaux où figuraient les noms de ces Acadiens. Tel un rat de bibliothèque, il a écumé les documents à ce sujet conservés aux archives à Paris, à Québec et chez les ordres religieux de la région de la capitale québécoise. Ce fut un travail de longue haleine étalé sur plusieurs années et entrecoupé de plusieurs projets d’écriture. Tout cela, en plus de travailler à temps plein comme enseignant d’éthique et culture religieuse avec des élèves des 4e et 5e secondaire au Collège Jean-Eudes, à Montréal. Métier qu’André-Carl Vachon exerce depuis près de vingt-cinq ans.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, ce pan de l’histoire acadienne est très peu étudié des historiens. Les classiques acadiens mentionnent la présence d’Acadiens sur les Plaines d’Abraham, mais sans plus. Il n’est jamais mentionné le pourquoi ni le comment. En effet, il semble que les experts de la question acadienne s’intéressent habituellement au territoire traditionnel acadien et au développement de cette culture. Pour André-Carl, toutefois, l’histoire acadienne n’était pas complète sans mentionner la présence et l’évolution des Acadiens sur le territoire de la Nouvelle-France, et c’est pour combler ce manque qu’il y a consacré sa dernière œuvre.

Un angle différent

Bien que son parcours professionnel et académique diffère du cursus attendu d’un historien, André-Carl Vachon n’est pas pour autant perçu comme un intrus parmi les érudits de cette branche. Loin de là, il jouit même d’une belle reconnaissance de la part de ses pairs. Il a notamment remporté le Prix Philippe-Aubert-de-Gaspé 2019 pour le tome 1 et le tome 2 de son œuvre l’Histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations et sera président d’honneur de la 30e édition du Salon du livre de Dieppe en octobre prochain. Il croit que c’est grâce à ses études en sciences religieuses et en théologie qu’il a adopté un angle d’approche distinct. Des manières de traiter la question acadienne, il en existe des centaines, voire des milliers. Tout n’a pas été dit sur les Acadiens! s’exclame André-Carl Vachon.

L’essai historique Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France – 1755-1763 d’André-Carl Vachon est paru aux Éditions La Grande Marée.

Julien Charette
29 juillet 2020