Don Boudria

L'auteur

L’honorable Don Boudria a été élu à la Chambre des communes du Canada pour la première fois en 1984 après avoir siégé à l’Assemblée législative à Queen’s Park durant un mandat. Pendant sa longue carrière politique, Don Boudria s’est fait le défenseur infatigable des principes libéraux traditionnels, des droits de ses électeurs et d’un Canada fort et uni. Il vit avec sa femme, Mary Ann, à Sarsfield, en Ontario. *** Busboy. De la cuisine au Conseil des ministres Le 25 octobre 1966, Don Boudria entamait sa carrière sur la Colline du Parlement : comme débarrasseur, ou «busboy» ainsi qu’on disait, à la cafétéria. Début modeste d’une longue carrière sur la Colline qui l’a mené de la cuisine au Conseil des ministres. Au cours de ses presque quarante ans sur la Colline, Don Boudria a tout vu. À l’époque où il était de la notoire «bande des quatre», il s’ingéniait à tourmenter les conservateurs au pouvoir et leur chef, Brian Mulroney. (Des années plus tard, évoquant Boudria et ses compagnons de la bande, un Mulroney rancunier allait les traiter de «nazis».) Député gouvernemental et ministre, Don Boudria devait prendre part à la facture des politiques et des programmes libéraux qui allaient faire entrer le Canada dans le vingt et unième siècle. Lucien Bouchard, mère Teresa, la princesse Diana, Jean Chrétien, Pierre Trudeau, LI Teng-hui, Alfonso Gagliano et tant d’autres comptent parmi les personnages que Don Boudria a croisés sur sa route. Busboy est le récit d’un homme honnête, qu’il est resté au cours de sa vie politique. C’est la vie de Don Boudria.


Livres


Twitter