Une fête littéraire et un hommage aux disparus au Salon du livre de l’Outaouais!

21 février 2018

Les livres auront la place d’honneur au Palais des congrès de Gatineau du 1er au 4 mars prochain à l’occasion de la 39e édition du Salon du livre de l’Outaouais. Il va sans dire que les éditeurs et les auteurs franco-canadiens répondront présents à cette grande célébration littéraire.

Sous la bannière du Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) dans le stand #115, 10 maisons d’édition seront représentées, 35 auteurs participeront à des séances de dédicaces et plus de 300 titres seront disponibles sur place pour être feuilletés.

Le Regroupement présentera une animation intitulée « Hommage aux grands disparus de la culture franco-ontarienne ». Cette lecture-hommage saluera le parcours et l’œuvre de grands créateurs, éditeurs et bâtisseurs franco-ontariens qui nous ont quitté en 2017. Jacques Flamand, Michel Dallaire, Paulette Gagnon, Cécile Cloutier et Réjean Robidoux laissent à la postérité des monuments littéraires et culturels qui continuent de marquer les esprits. Plusieurs auteurs, tels qu’Andrée Christensen, Éric Charlebois et Margaret Michèle Cook, rendent un dernier hommage à leur collègue, mentor et ami. Animé par Yves Turbide, cet événement aura lieu le samedi 3 mars 2018 à 17 h, à la Place Yves-Thériault.

L’auteure acadienne et lauréate du Prix Champlain 2018, Marie Cadieux, sera des nôtres le vendredi 2 mars à 11 h à la scène L’apostrophe. Venez rencontrer la créatrice du roman jeunesse Histoire de galet!

De plus, l’invité d’honneur de l’Ontario français, Blaise Ndala, assistera à des séances de dédicaces pour son roman J’irai danser sur la tombe de Senghor qui sera porté à l’écran prochainement. Faites sa connaissance le samedi de 13 h à 14 h et le dimanche de 15 h à 16 h dans le stand du Regroupement! Il participera également à deux activités dans le cadre du Salon du livre : une table ronde sur les fictions nourries par l’actualité le 3 mars à 16 h et une entrevue officielle comme invité d’honneur le 4 mars à 12 h 30, à la Place Yves-Thériault.

Les Éditions Prise de parole vous convient pour une deuxième année consécutive à la soirée « En écho multiple » où la poésie passe d’une voix à l’autre, se répond et s’entend. Animée par Michel Ouellette, cette activité réunira une dizaine de poètes franco-canadiens et québécois au bistro brasserie Gainsbourg, le samedi 3 mars.

La table ronde « Traduire la douleur et l’espoir autochtone » animée par Michel Jean mettra en lumière ce besoin grandissant de « dire » les réalités et le quotidien des Premières Nations. Les auteurs et traducteurs Marie-Jo Gonny (Le legs d’Eva, de Waubgeshig Rice), Éric Charlebois (Sans pitié de David Groulx) et Mishka Lavigne (Le nom de mama, de Rosanna Deerchild) discuteront de l’art de traduire pour ne pas trahir. C’est un rendez-vous le 1er mars à 20 h, à la Place Yves-Thériault.

La scène L’apostrophe sera le lieu de rencontres intimes avec les auteurs franco-canadiens et leur oeuvre. En plus d’un entretien avec Marie Cadieux, quelques entrevues seront réalisées  avec Marc Scott (1er mars à 11 h), Maurice Henrie (1er mars à 19 h 30), Diane Carmel Léger (2 mars à 10 h), et Thierry Dimanche (4 mars à 13 h 30). La poésie d’Andrée Lacelle, Michel Thérien, Andrée Christensen, Antoine Côté-Legault, Michel Pleau et Clara Lagacé se fera également entendre du jeudi au samedi pour le plaisir des auditeurs qui oseront se laisser transporter par leurs mots. Une activité mettant en vedette la pratique du mentorat entre écrivains avec  Éric Charlebois et les auteurs Daniel Groleau-Landry et Jean Boisjoli sera présentée le 1er mars à 17 h 30. Enfin, Sylvie Bérard et Michel Ouellette se discuteront du thème de l’oubli en littérature le 3 mars à 19 h.

Les jeunes auront l’occasion de construire une intrigue policière avec l’aide de l’auteur Claude Forand le 2 mars à 14 h 30, à la Scène Jacques-Poirier. Suivra à 17 h une table ronde avec David Ménard, Simon Boulerice et Jean-Sébastien Bourré qui traiteront de la différence, de l’identité et du genre. L’auteure d’un premier roman, Michelle Deshaies, s’entretiendra pour sa part avec Martin Vanasse pour parler de son inspiration à saveur chinoise pour XieXie, le samedi 3 mars à 18 h. La rencontre des cultures et l’écriture migrante feront l’objet d’une table ronde avec Guy Bélizaire et Louenas Hassani le dimanche 4 mars à 15 h 30.

Enfin, le Bar à mots Radio-Canada sera animé par le Bateau-livre au fil du temps qui aura en son « bord » les auteurs Guy Jean, Raymond Ouimet, France Rivet et Paul-François Sylvestre le dimanche 4 mars à 14 h 30.

Tables rondes, entrevues, lectures, la programmation complète du Salon du livre de l’Outaouais est disponible dans le Carnet du visiteur.

Le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) réunit dix-sept maisons d’édition francophones du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan qui mènent ensemble des actions de promotion et de commercialisation au Québec, au Canada et sur les marchés étrangers. Le Regroupement fait également front commun sur le plan de la représentation politique et du développement professionnel de ses membres.

Pour tout renseignement ou demandes d’entrevue:

Carolan Morin, responsable des communications | communications@refc.ca
1 888 320-8070 (sans frais au Canada) ou (613) 562-4507 (poste 278)
www.refc.ca
www.facebook.com/REFC.ca
www.twitter.com/REFC_