Actualité

Jocelyne Mallet-Parent
23 novembre 2017

«Faire éclater le système… pour le meilleur et pour le pire» au 40e Salon du livre de Montréal

Avec tous les mouvements révolutionnaires qui sont présents un peu partout sur la planète et qui meublent nos bulletins télévisés ou tapissent nos journaux, il n’est pas étonnant que des auteurs conscientisés comme Jocelyne Mallet-Parent (Éditions David), Vittorio Frigerio (Prise de parole) et Louenas Hassani (Éditions L’Interligne) aient décidé de s’en inspirer dans leurs écrits. Réunis dans une même discussion samedi, au 40e Salon du livre de Montréal, ils ont partagé leurs impressions de ces révolutions et de leurs répercussions sur les individus.

Lire la suite >


Michel Ouellette en lecture
22 novembre 2017

« L’oubli en littérature » présenté au 40e Salon du livre de Montréal

À Michel Ouellette et Sylvie Bérard, qui publiaient récemment aux Éditions Prise de parole des ouvrages traitant d’oubli, s’ajoutaient à cette discussion du vendredi au 40e Salon du livre de Montréal Ouanessa Younsi, publiée chez Mémoire d’encrier, et Joanne Gauthier, chez Québec Amérique. Ensemble, ils ont évoqué les multiples façons et raisons de dépeindre la perte du souvenir et l’effacement en créant une œuvre qui, paradoxalement, immortalise la mémoire.

Lire la suite >


Didier Leclair en table ronde
21 novembre 2017

« La littérature franco-canadienne, littérature d’accueil » au 40e Salon du livre de Montréal

Dans la table ronde «La littérature franco-canadienne, littérature d’accueil», Louenas Hassani, Didier Leclair, Gabriel Osson ont tenté de porter un éclairage sur la façon dont les écrivains immigrants, de toutes origines, influencent et transforment la littérature franco-canadienne, et sur comment leurs écrits peuvent arriver à ouvrir les horizons.

Lire la suite >


20171025_204058_2
26 octobre 2017

L’événement «Manifeste scalène» pour raconter l’Acadie en poésie

Ils sont trois poètes dans la vingtaine, fiers représentants de la jeune génération, fiers ambassadeurs de l’Acadie qui les a vu naître et grandir. Jonathan Roy, de Caraquet, Gabriel Robichaud, de Moncton, ainsi que Sébastien Bérubé, d’Edmundston, ont chacun leur style et leur façon de jouer avec les mots, mais lorsque leurs écrits soudainement se rapprochent, se parlent et répondent aux échos de l’un et de l’autre, ils se rejoignent sur la même longueur d’onde afin de dresser un portrait saisissant de l’Acadie.

Lire la suite >


30 décembre 2016

Les reins de la littérature franco-canadienne dans la Ville-Reine

Le RECF a demandé au poète Daniel Groleau Landry de nous partager ses impressions à la suite du Salon du livre de Toronto 2016. Voici son texte.
« Je me remets encore de mon expérience fabuleuse au cœur de l’événement-phare annuel de la littérature franco-canadienne dans la métropole de l’Ontario, le Salon du Livre de Toronto (SLT).

Lire la suite >