Des auteurs franco-canadiens célébrés au Salon du livre de l’Outaouais!

9 mars 2018

La littérature franco-canadienne était à l’honneur au dernier Salon du livre de l’Outaouais alors que les lauréats des Prix littéraires Le Droit étaient dévoilés et que le Prix Jacques-Poirier était décerné à l’auteure gagnante.

L’édition 2018 du Prix Jacques-Poirier a couronné la poète originaire d’Aylmer, à Gatineau, Clara Lagacé, pour son premier recueil, En cale sèche, publié aux Éditions David. Les membres du jury ont applaudi la plume de l’auteure: « Avec ce premier recueil de poésie à la touche très contemporaine, Clara Lagacé fait preuve d’un réel talent et d’un sens du rythme remarquable. Dans son recueil, l’auteure propose de courts textes qui ont la propriété de nous plonger rapidement dans une nouvelle atmosphère, tel une espèce d’instantané. On se laisse finalement porter par cet assemblage de moments, ces poèmes doux comme un bol d’avoine chaud » et « le chant amoureux de la théière ». « Une voix littéraire qu’il conviendra assurément de suivre! »

Visant à reconnaître le talent d’auteurs de la région d’Ottawa-Gatineau, les Prix littéraires Le Droit récompensent un auteur dans chacune des catégories suivantes: fiction, poésie et jeunesse. Parmi les cinq finalistes en lice dans la catégorie « Fiction », Philippe Simard a reçu les éloges du jury pour son oeuvre Le petit Abram, qui se veut un roman d’amour, d’humanisme. Rappelons que les finalistes étaient Jean Boisjoli (La mesure du temps), Éric Mathieu (Les Suicidés d’Eau-Claire), Michel Ouellette (Trompeuses lumières), et Nancy Vickers (Maldoror).

Les membres du jury ont décerné le Prix Le Droit en poésie à Jacques Gauthier pour Un souffle de fin silence, et le Prix Le Droit en littérature jeunesse à Paul Roux pour Gladiateurs virtuels.

La catégorie « Poésie » comportait quatre autres finalistes: Mireille Groleau pour Souffles de cathédrales, Andrée Lacelle pour La Visiteuse, Clara Lagacé pour En cale sèche et David Ménard pour Le ciel à gagner. Dans la catégorie « Jeunesse », Éric Péladeau (Bip le différent) et Mariette Théberge (Mon frère est une fille).

Nous tenons à féliciter les lauréats et les finalistes des Prix littéraires Jacques-Poirier et Le Droit.

Le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) réunit dix-sept maisons d’édition francophones du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan qui mènent ensemble des actions de promotion et de commercialisation au Québec, au Canada et sur les marchés étrangers. Le Regroupement fait également front commun sur le plan de la représentation politique et du développement professionnel de ses membres.

Pour tout renseignement:

Carolan Morin, responsable des communications | communications@refc.ca
1 888 320-8070 (sans frais au Canada) ou (613) 562-4507 (poste 278)
www.refc.ca
www.facebook.com/REFC.ca
www.twitter.com/REFC_